Mosaïque de poésies prosaïques & de proses poétiques

parfois sous forme d'aphorismes, de chansons et surtout de fables…

dimanche 23 juin 2024

LE PARC OPALIN

Sur une photo de Marc-Yvan Custeau, 2 mars 2023

Le parc s’est endormi dessous le duvet albe
De sa couette de neige. Les arbres nus, noirs
Et sommeillant font au blizzard un promenoir
Ou jouent les gardiens d’un décor vierge, sans galbe.

Las, point de promeneurs et pas d’oiseaux non plus
Pour colorer, Sauf un instant, les reflets ivoire
Et nacre habillant les bancs abandonnés, reclus.

Blêmes de lourds coussins, les jeux, les balançoires,
Sont muets, attendant dans un scintillement
D’argent la fin de l’hivernal bannissement.

Sur le bois froid des tables une nappe épaisse,
Immaculée comme l’est lys espère en vain,
Quelque pique-niqueur, photographe ou écrivain,
Pour habiter sa solitude qui paresse…



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire